Domaine du Grand Estagel 30800 Saint-Gilles - France

+33 (0)4 90 47 44 15 [email protected]

Fourrage pour les bovins v2

Un foin de qualité pour répondre aux besoins en énergie spécifiques des vaches laitières.

Les vaches laitières sont des ruminants, c’est donc leur consommation d’herbe, fraîche ou sous forme de foin, quand l’herbe fraîche n’est plus disponible, qui va contribuer à production de lait. La qualité du fourrage dans la ration aura un impact sur la quantité et la qualité du lait que vont produire les vaches. Ces apports en fourrage vont assurer une croissance et une production optimales, tout en maintenant leur santé et leurs capacités reproductives.
Mais il faut adapter le foin selon que les vaches laitières sont en période de lactation ou de tarissement.
En période de lactation, les vaches ont besoin d’un foin riche, de luzerne ou de deuxième coupe de foin de Crau, pour satisfaire les besoins en protéine et en énergie élevés, ce afin de garantir une production de qualité et en quantité. Alors qu’en période de tarissement, le foin ne doit pas nécessairement être aussi riche, mais néanmoins être de qualité.

Précédent
Suivant

Un foin de qualité pour répondre aux besoins en énergie spécifiques des vaches laitières.

Les vaches laitières sont des ruminants, c’est donc leur consommation d’herbe, fraîche ou sous forme de foin, quand l’herbe fraîche n’est plus disponible, qui va contribuer à production de lait. La qualité du fourrage dans la ration aura un impact sur la quantité et la qualité du lait que vont produire les vaches. Ces apports en fourrage vont assurer une croissance et une production optimales, tout en maintenant leur santé et leurs capacités reproductives.
Mais il faut adapter le foin selon que les vaches laitières sont en période de lactation ou de tarissement.
En période de lactation, les vaches ont besoin d’un foin riche, de luzerne ou de deuxième coupe de foin de Crau, pour satisfaire les besoins en protéine et en énergie élevés, ce afin de garantir une production de qualité et en quantité. Alors qu’en période de tarissement, le foin ne doit pas nécessairement être aussi riche, mais néanmoins être de qualité.

Précédent
Suivant
La qualité des fourrages en part importante dans l’alimentation des vaches laitières va leur apporter les éléments nutritifs nécessaire pour satisfaire l’ensemble de leurs besoins et permettre de diminuer la consommation des concentrés, réduisant la marge finale.

Une valorisation du fourrage de haute qualité dans l’alimentation des bovins pour réussir l’engraissement.

Pour les bovins viande, un régime d’alimentation qui tienne compte d’un apport fibreux par du foin grossier, de la paille, va favoriser la rumination et tenir compte de leurs particularités digestives qui leur permettent de valoriser les fourrages. Ainsi avec un bon fonctionnement de la flore du rumen de l’animal grâce à cet apport en fourrage, la complémentation limitée en concentré de production de qualité apportera de meilleur résultat.

Un engraissement des vaches avec du fourrage va permettre de diminuer les concentrés donc d’éviter les risques d’acidose et de réduire le coût. Un engraissement des bovins riche en herbe est favorable à la qualité nutritionnelle de la viande qui tend à être plus maigre avec un profil en acides gras amélioré.

Les meilleurs foins pour les vaches