Domaine du Grand Estagel 30800 Saint-Gilles – France

Le foin dans l’alimentation des équins

Adaptez le fourrage à son travail et à son état physiologique

A l'état sauvage, l'alimentation du cheval se constitue exclusivement d'herbe (70% de graminées, 20% de légumineuses et 10% de plantes diverses).

Mais quand un cheval est en écurie, son alimentation doit comporter des fourrages (foin ou luzerne), des céréales (avoine, orge, maïs, etc.) et de la paille.

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour définir de ses besoins nutritionnels : la race, le sexe, la taille, la température extérieure, le travail (activité physique) et l'état physiologique (jument gestante ou allaitante).