Domaine du Grand Estagel 30800 Saint-Gilles – France

Devenez notre fournisseur

Engagez-vous dans un projet d'avenir !

En cultivant du fourrage, une production planifiée aux nombreux avantages et qui s’avère être une nouvelle source de revenu, s’offre aux producteurs la possibilité de rentrer dans une démarche de développement durable, tout en défendant les intérêts et les attentes du consommateur en matière de qualité et de sécurité alimentaire.

Pour vous permettre d’atteindre ces objectifs de satisfaction, engagez-vous dans un programme de culture de fourrage de qualité garanti par la convention d’achat de récolte.
La convention d’achat engage le producteur et l’acheteur uniquement sur la vente de la culture en place.

Elle n’a aucune prise sur le foncier, car elle est fractionnée par les dates de récolte.
culture de fourrage de Haute qualité

Engagez-vous dans un projet d'avenir !

En cultivant du fourrage, une production planifiée aux nombreux avantages et qui s’avère être une nouvelle source de revenu, s’offre aux producteurs la possibilité de rentrer dans une démarche de développement durable, tout en défendant les intérêts et les attentes du consommateur en matière de qualité et de sécurité alimentaire.

Pour vous permettre d’atteindre ces objectifs de satisfaction, engagez-vous dans un programme de culture de fourrage de qualité garanti par la convention d’achat de récolte.
La convention d’achat engage le producteur et l’acheteur uniquement sur la vente de la culture en place.

Elle n’a aucune prise sur le foncier, car elle est fractionnée par les dates de récolte.
culture de fourrage de Haute qualité
Le propriétaire ou producteur met en place la culture à ses frais selon le cahier des charges. Il apporte les fertilisants et l’irrigation nécessaires à optimiser la récolte. A maturité des plantes, selon un calendrier établi et mentionné dans le cahier des charges, la récolte est effectuée aux frais de l’acheteur. La qualité n’incombe qu’à lui. La récolte peut toutefois être effectuée par le producteur si le matériel correspond et que le suivi du cahier des charges s’y rapportant est respecté.

A la sortie du champ le fourrage est pesé sur un pont bascule homologué. Le ticket de pesée faisant foi pour la réalisation d’un bon d’enlèvement signé par les deux parties. Le tout est joint à la facture qui est réglée à 30 jours fin de mois, par l’acheteur.

Cette convention, c’est aussi un accompagnement sécurisé pour des agriculteurs qui souhaitent s’engager dans des démarches de certification comme la Certification de Conformité Produits, « l’Agriculture Raisonnée », « la Haute Valeur Environnementale (HVE) » …des termes qui établissent des règles sécurisantes depuis la production jusqu’au consommateur.

Avec vous, en partenaires des Organisations Professionnelles Agricoles, de Doulière Hay France, ce programme rentre dans le cadre des actions de soutien à l’économie régionale et complète sa dimension identitaire et participe à sa valeur patrimoniale et touristique. Il est un excellent vecteur de notoriété et d’entraide pour les professionnels de ce secteur. Il va permettre aux agriculteurs et propriétaires fonciers de relever de nouveaux défis pour faire face aux réformes des organisations de marché, aux exigences des consommateurs et des opinions publiques, de rester des acteurs majeurs du développement rural et durable.

Une opportunité pour la filière

Pour les monocultures, la prairie devient une alternative à la jachère, qui n’offrait pour seul revenu, que les aides de la PAC et nécessitaient une lourde remise en culture.

Pour les petites exploitations, la culture de foin génère une rémunération plus importante qu’un blé, grâce à la prise en charge des travaux agricoles, à la commercialisation et les 120€ de pastoralisme, et ce, sans investissements ni main d’œuvre.

Ainsi l’ensemble d’une région, comme la Crau, peu maintenir son niveau de production.

Pour les exploitations de taille normale, le fait de passer ou de rester sur l’exploitation de la prairie en vue d’une commercialisation en fourrage ne pourra que profiter de notre activité de valorisation et commercialisation. En effet, en trouvant de nouveaux marchés, nous allons augmenter la demande et donc directement contribuer à la réputation de l’ensemble de la production de la filière.

Ainsi un exploitant local, qu’il passe ou non par nous et notre usine de valorisation du fourrage ou par les réseaux actuels de commercialisation, va directement profiter de notre activité.
Exploitation deuxième coupe de foin de crau
Doulière Hay France s’inscrit dans une démarche de progrès continu, fondée sur un contrôle régulier pour chacun de ses fournisseurs, sur leurs performances en matière de qualité, de sécurité et de savoir-faire et qui ne soit pas uniquement inspirée par les forces du marché.

Nous privilégions des fournisseurs nationaux. Notre sélection de plantes fourragères traditionnelles se fait parmi les exploitants et les cultures qui respectent des processus de développement durable.

«Nous recherchons des producteurs qui aient le même esprit que nous, parce que le foin n’est pas qu’une marchandise : il véhicule toutes les valeurs que nous partageons avec ceux qui le font : le travail bien fait, le travail au quotidien, la passion du terroir… Notre métier, promouvoir les fourrages, s’inscrit dans un respect pour ceux qui les cultivent, les récoltent et par respect pour ceux qui vont les apprécier…»
Exploitation deuxième coupe de foin de crau

Qui sont nos fournisseurs ?

Doulière Hay France s’inscrit dans une démarche de progrès continu, fondée sur un contrôle régulier pour chacun de ses fournisseurs, sur leurs performances en matière de qualité, de sécurité et de savoir-faire et qui ne soit pas uniquement inspirée par les forces du marché.

Nous privilégions des fournisseurs nationaux. Notre sélection de plantes fourragères traditionnelles se fait parmi les exploitants et les cultures qui respectent des processus de développement durable.
Nous recherchons des producteurs qui aient le même esprit que nous, parce que le foin n’est pas qu’une marchandise : il véhicule toutes les valeurs que nous partageons avec ceux qui le font : le travail bien fait, le travail au quotidien, la passion du terroir… Notre métier, promouvoir les fourrages, s’inscrit dans un respect pour ceux qui les cultivent, les récoltent et par respect pour ceux qui vont les apprécier…
3 sortes de fournisseurs :

    1. Des agriculteurs, généralement éleveurs, qui produisent du fourrage de qualité pour leurs élevages. La taille de leur exploitation est telle qu’ils nous fournissent le meilleur de leur production, le restant couvrant les besoins de leur consommation personnelle.
    2. Des producteurs de foin exclusivement, qui cultivent un foin de commerce.
    3. Des propriétaires fonciers qui contractualisent la vente d’herbe sur pied avec Douliere Hay France.

Tous respectent le cahier des charges.